Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Cours de formation en Syrie sur la protection du patrimoine culturel

Du 10 au 13 février prochain aura lieu à Amman (Jordanie) un cours de formation pour le personnel de Police et de Douane ainsi que pour les fonctionnaires des organisations intéressées des Pays du  Moyen Orient. Les cours seront centrés sur la protection du patrimoine culturel syrien. Le but de l’initiative est également celui de définir une stratégie pour lutter contre le trafic illicite de biens culturels en Syrie.

Cette action de formation, de nature  éminemment technique, a été organisé par le Bureau de l’UNESCO à Amman et par la Section de l’UNESCO chargée des Conventions pour la protection du patrimoine culturel. Celle-ci verra la participation de membres d’INTERPOL, WCO, ICCROM, ICOM, ICOMOS ainsi que d’autres Organisations travaillant sur le terrain. Des représentants de Jordanie, d’Irak, du  Liban, de Syrie et de  Turquie sont également attendus.

Un officier de l’Arme des Carabinieri – département pour la sauvegarde du patrimoine culturel – (Comando TPC) a été invité pour présenter le travail accompli par l’Arme dans ce domaine  et notamment  par la Section détachée  en Irak entre 2003 et 2006 à l’issue du conflit,  ainsi que pour mettre l’accent sur le rôle stratégique qu’une Unité spécialisée reconnue au niveau international peut jouer dans la protection du patrimoine culturel.

L’officier du “Comando TPC”, qui depuis février 2012 travaille en tant que consultant auprès de la section de l’UNESCO chargée des Conventions pour la protection du patrimoine culturel et qui a participé activement aux différentes phases de préparation de la rencontre d’Amman,  aura l’occasion en outre  d’illustrer l’importance d’une base de données spécifique pour les biens culturels volés ainsi que les procédures et les modalités de la restitution des biens illicitement exportés par un Pays.

Un archéologue italien de l’Université de Rome-La Sapienza, qui a participé à l’une des nombreuses missions archéologiques italiennes en Syrie, sera également sur place pour fournir son expertise et aider les Autorités à identifier les besoins concrets pour sauvegarder l’immense patrimoine culturel de la Syrie.