Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

UNESCO: Réseau mondial des musées de l’Eau

Date:

15/06/AM


UNESCO: Réseau mondial des musées de l’Eau

L’initiative promue par l’Italie à l’UNESCO dépasse le concept de “musée”, au sens classique du terme. 

Dans le cadre du Programme Hydrologique International (PHI), l’Italie a proposé la création sous l’égide de l’UNESCO du “Réseau mondial des musées de l’Eau”, un projet qui à ce jour implique plus que 60 musées et centres de recherche dans différentes parties du globe avec un nombre potentiel d’usagers qui s’élève à 5 millions de personnes.

Née en 2017, grâce à la collaboration entre l’Université Ca’ Foscari de Venise, l’ONG « Centro Civiltà dell’Acqua”, le Bureau régional de l’UNESCO pour la science et la culture de Venise et la Délégation permanente de l’Italie auprès de l’UNESCO, cette initiative a été saluée par des nombreux Pays souhaitant développer une “conscience” de l’eau pour assurer un futur durable aux nouvelles générations, en ligne avec les objectifs de la nouvelle Agenda de Développement des Nations Unies.

Comme l’a souligné l’Ambassadeur Vincenza Lomonaco au cours de la présentation de l’initiative au Conseil du PHI, les Musées de l’Eau sont des lieux où l’on valorise la richesse et l’unicité de l’inestimable patrimoine en eau de nos Pays – un patrimoine de culture et de connaissance qui, dans le cas de l’Italie, s’étend de l’époque des Etrusques aux Romains, du Moyen Age à la Renaissance, jusqu’à nos jours. Ce « savoir » constitue une ressource fondamentale pour faire face aux défis que la communauté internationale est appelée à affronter dans le domaine hydrologique et de la gestion des ressources en eau.

Maintenant dans le thème “culture de l’eau”, L’Italie confirme son rôle de chef de file dans la conservation et la transmission du patrimoine, aussi bien matériel et immatériel, aux générations futures.  Le réseau italien est actuellement composé de 11 musées et s’étendra dans le futur à d’autres villes italiennes possédant un riche patrimoine lié à l’eau et à l’histoire, matériel et immatériel,: à côté de Venise et sa lagune, Milan aves ses Navigli; Bologne avec ses canaux; Roma et ses aqueducs; Comacchio et ses marins salants; Palerme et Naples avec leurs canaux souterrains. Ce patrimoine unique pourra être mis en valeur d’un point de vue touristique, entre autres. 

 

Pour plus d’informations:

Global Network of Water Museums 

Centro Civiltà dell’Acqua ONLUS 

https://fr.unesco.org/themes/securite-approvisionnement-eau/hydrologie

https://en.unesco.org/events/23rd-session-intergovernmental-council-international-hydrological-programme-unesco

 

 


246