Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Le patrimoine culturel immatériel

 

Le patrimoine culturel immatériel

Eléments italiens inscrits dans la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité 

 

Qu’est-ce le patrimoine culturel immatériel?

 

Le patrimoine culturel immatériel représente l’ensemble des traditions, expressions orales, arts du spectacles, rituels, évènements festifs, artisanat et pratiques agricoles traditionnelles qui sont l’expression “vivante” de l’identité d’une communauté. 

Dans le cadre de son mandat institutionnel, la Conférence générale de l’UNESCO, qui réunit tous ses Etats membres, a adopté en 2003 la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, un accord international visant à valoriser et sauvegarder les éléments du patrimoine immatériel. 

La Convention attribue un rôle essentiel aux “communautés” dépositaires de ce patrimoine, qui sont chargées de le transmettre aux générations futures.

Le texte original prévoit deux listes:

  • la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité;
  • la  Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, qui regroupe les éléments à risque de disparition et qui nécessitent des mesures de sauvegarde.

Une troisième liste a été créé en 2009 - le Registre des bonnes pratiques de sauvegarde - dans le but de proposer des échanges d’expériences, procédures ou actions nationales, qui peuvent servir d’inspiration aux communautés des autres Etats membres.

La Liste représentative contient à ce jour 508 éléments, dont 9 italiens: 

  

 

Comment est-ce qu’un élément est choisi pour faire partie de la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité?

 

Pour être inscrit dans la Liste, un élément doit répondre à quatre critères de sélection qui sont indiqués dans les Directives opérationnelles de la Convention et être  inclus dans un inventaire national par les autorités du Pays concerné.

Le choix des éléments qui seront soumis pour candidature relève des Gouvernements nationaux, en collaboration avec les Commissions Nationales. Le processus de sélection revient au Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui a été institué par la Convention et se réunit une fois par an dans le but d’examiner les candidatures des Etats parties.

Pour d’avantage d’informations sur la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, ses organes et ses listes, vous pouvez consulter cette section ou bien la page dédiée de la Commission Nationale Italienne pour l’UNESCO. 

 


198