Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Culture et Développement durable

 

Culture et Développement durable

I) Les industries culturelles

Les “industries culturelles” représentent un autre secteur d’activité majeur pour notre Pays. L’Italie est très engagée dans les projets de renforcement du lien entre culture et développement durable (c’est-à-dire : patrimoine et industries culturelles, valorisation de l’artisanat artistique et des ateliers historiques, industrie du tourisme, conservation et fruition du Patrimoine culturel).

En 2009, l’Italie a été choisie pour héberger trois éditions du Forum mondial de l’UNESCO sur la Culture et les Industries Culturelles (Monza 2009 et 2011, Florence 2014). Cette dernière, qui s’est déroulée du 2 au 4 octobre 2014 grâce au soutien de la Région Toscane et de la Mairie de Florence, a vu la participation de nombreuses Autorités et experts en provenance de tous les continents. Elle a représenté un important moment de réflexion sur le thème de la culture en tant que partie intégrante des stratégies et des politiques internationales de développement. Aussi, elle a permis de synthétiser le parcours entamé pendant les deux éditions précédentes avec les résultats atteints par l’UNESCO dans le secteur: l’Edition Spéciale 2013 du Rapport sur l’Economie Créative, coédité par l’UNESCO et par le Programme des Nations Unies pour le Développement (UNDP), et les trois Résolutions successives de l’Assemblée des Nations Unies (2010, 2011 et 2013) qui reconnaissent le rôle de la culture en tant que facilitateur et promoteur des dynamiques économiques, sociales et environnementales du développement durable. La Déclaration de Florence, publiée à l’issue du Forum, vise à renforcer le lien entre culture et définition des politiques nationales et globales de développement durable, notamment dans le cadre de l’Agenda 2030 de développement durable des Nations Unies.

II) Les Villes Créatives

Dans ce même contexte se situe la participation de notre Pays au Réseau des villes créatives de l’UNESCO, qui a été créé en 2004 afin de réunir des villes s’appuyant sur la culture comme moteur de développement économique local. Le Réseau comprend actuellement 180 villes dans 72 Pays couvrant 7 domaines culturels (artisanat et arts populaires, design, film, gastronomie, littérature, musique et arts numériques). L’Italie est représentée par les villes de Bologne (musique), Fabriano (artisanat et arts populaires), Rome (cinéma), Parme (gastronomie) et Turin (design) et, inscrites en 2017, Alba (gastronomie), Carrara (artisanat et arts populaires), Milan (littérature), Pesaro (musique).

En 2019, Fabriano hébergera la 13ème rencontre annuelle des Villes créatives de l’UNESCO, qui sera consacrée à la relation entre créativité et ville durable.  

 

III)  Protection et Promotion de la Diversité des expressions culturelles

L’Italie est un Etat Partie de la Convention UNESCO de 2005 concernant la Protection et la Promotion de la Diversité des Expressions Culturelles, dont elle s’engage activement à mettre en œuvre les dispositions.

Dans ce contexte, grâce au projet culturel “Migrarts” lancé par le Ministère italien de la Culture, l’Italie a initié une expérience d’intégration entre jeunes et communautés de migrants par le biais de projets de création artistique dans différents secteurs (théâtre, danse, musique, cinéma et festivals, court métrages et documentaires), en promouvant l’idée une société inclusive et le respect des valeurs de la diversité culturelle d’origine. La promotion de la diversité des expressions culturelles, grâce aux partenariats entre secteur public, privé et ONG, favorise en effet l’inclusion sociale et la planification de politiques nationales en raccord avec l’Agenda 2030 des Nations Unies.  

Dans le domaine de la protection de la propriété intellectuelle prévue par la Convention, l’Italie est engagée dans la protection et la promotion de la création artistique par le biais des initiatives de la Société Italienne Auteurs et Editeurs (SIAE), qui depuis 2015 garantit la protection gratuite des droits d’auteur de toutes les œuvres artistiques des jeunes entre 18 et 30 ans, et de l’Agence italienne pour la garantie des communications (AGICOM), qui en 2013 a approuvé des dispositions de protection des droits d’auteur en ligne, dans le but de contrer le piratage et en réduire les retombées sociales, économiques et culturelles.


300