Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Secteur Culture

 

Secteur Culture

L’UNESCO est la seule organisation des Nations Unies mandatée pour la culture. D’ailleurs, ce Secteur de l’Organisation est celui dont la compétence est globalement reconnue et qui possède la plus grande visibilité.

L’UNESCO est en première ligne sur le plan international en ce qui concerne:

- les programmes pour la protection du patrimoine matériel et immatériel, en tant qu’instruments favorisant le dialogue et garantissant la paix

- les activités de protection du patrimoine culturel dans les zones de crise et de sauvegarde des identités culturelles

- la lutte au trafic illicite de biens culturels, notamment pour financer le terrorisme.

Afin d’atteindre ses objectifs, l’UNESCO s’ppuie sur un important système normatif composé de six conventions internationales, toutes ratifiées par l’Italie, qui constituent une plateforme globale de coopération internationale fondée sur le respect de la diversité culturelle et des droits de l’homme.

  • Convention pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé  (1954)
  • Convention concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels (1970)
  • Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (1972)
  • Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique (2001)
  • Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (2003)
  • Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005)

Pour d’avantage d’informations sur ces Conventions, vous pouvez cliquer ici.

Toute l’action de l’UNESCO dans le secteur culturel au cours des dernières années – et de manière transversale, tous les programmes de secteur - sont centrés sur la prise de conscience que la culture est une composante essentielle de toute forme de développement durable, comme il a été souligné dans les Résolutions 69/230 (2014) et 70/214 (2015) de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le binôme culture et développement durable est, en effet, le trait d’union qui relie les dimensions intellectuelles, économiques et productives, dans le but d’améliorer la qualité de vie de chaque citoyen tout en assurant des retours positifs pour les Etats. Le poids de la culture dans les processus de croissance économique de nos sociétés est désormais prouvé par une série d’indicateurs qui « mesurent » la richesse engendrée par le secteur culturel dans les différents Pays du monde. 

Une autre thématique de grande actualité dans le secteur de la Culture, à laquelle l’Italie apporte un soutien essentiel, est celui de la sauvegarde du patrimoine culturel dans les zones de crise et de conflit.

En 2015, suite aux attaques délibérées contre le patrimoine culturel de nombreux peuples et nations, l’UNESCO a lancé la campagne de sensibilisation à l’échelle mondiale “Unite4Heritage”, en s’adressant à la communauté internationale pour trouver des solutions et des interventions partagées. 

En sachant que chaque atteinte au patrimoine représente une menace contre la paix et la sécurité globale parce qu’elle efface les racines des civilisations et l’identité des peuples, le secteur de la Culture de l’UNESCO, avec le soutien de ses Etats membres, est très engagé dans la protection du patrimoine culturel et la promotion du pluralisme culture. Un bureau entièrement consacré à la gestion des émergences a d’ailleurs été récemment créé au sein du Secrétariat (Unité de la préparation et des réponses aux situations d'urgence).

volti 


16